De nouvelles données révèlent que les coûts élevés des études font mal aux familles

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

OTTAWA, le 5 juin 2014  – L’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE) a publié les résultats d’une nouvelle étude sur la situation des familles comprenant des étudiants qui suivent des études postsecondaires (EPS). Le sondage, mené par Abacus Data, révèle qu’à l’échelle du Canada, les familles ressentent les effets de la hausse des coûts des études collégiales et universitaires.

Selon le sondage, les parents mettent de côté, en moyenne, 13,5 % du revenu du ménage pour payer les frais de scolarité des études postsecondaires de leurs enfants. [Traduction] « Les familles comprenant des étudiants qui suivent des EPS dépensent, en moyenne, une part aussi grande de leurs économies pour les études des enfants que pour la nourriture qu’elles consomment en une année. Cela représente un engagement considérable, qui montre qu’une proportion importante des parents estiment qu’il est de leur responsabilité d’aider leurs enfants à payer leur EPS, » a déclaré Jonathan Champagne, directeur exécutif de Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE).

Non seulement les frais de scolarité et les coûts de logement élevés grèvent-ils le budget des étudiants, mais ils obligent également les familles à faire des sacrifices importants. « Par conséquent, les données révèlent que les parents contractent des emprunts plus importants, retournent au travail ou puisent dans leur épargne-retraite, afin de financer les études de leurs enfants, » a fait remarquer Travis Gordon, président du conseil d’administration de l’ACAE. Selon les résultats du sondage, 14 % des parents ont admis avoir réhypothéqué leur maison, alors qu’un pourcentage inquiétant d’entre eux, soit  33 %, avaient puisé dans leur épargne-retraite.

Les familles trouvent de plus en plus difficile de faire l’équilibre entre leur désir de voir leurs enfants avoir les meilleures possibilités de connaître le succès et leur propre santé financière. Malgré le fait qu’ils estimaient avoir la responsabilité de payer, presque 70 % des parents considéraient que les politiques gouvernementales ne devaient pas les obliger à aider leurs enfants à payer leurs études.

« Ce sondage montre que les questions touchant les étudiants sont importantes pour tous les Canadiens. À l’échelle du pays, les étudiants ont besoin de davantage de soutien, alors que les parents se demandent comment financer les études de leurs enfants tout en répondant aux besoins de leur famille, » a indiqué Travis Gordon. « Le gouvernement fédéral doit prendre des mesures immédiates afin de mieux aider les étudiants et leur famille à l’égard de la hausse rapide des coûts des études. »

-30-

À propos de l’ACAE

Établie en 1995, l’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE) est une organisation étudiante nationale, à but non lucratif et non partisane, qui est composée de 22 associations étudiantes représentant 280 000 étudiants postsecondaires d’un océan à l’autre. L’ACAE travaille à promouvoir un système d’éducation postsecondaire canadien qui soit accessible, abordable, novateur et de la plus haute qualité.

AFIN D’OBTENIR DES RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES, VEUILLEZ CONTACTER

Jonathan Champagne, directeur exécutif
Courriel : ed@casa.ca
Tél. : 613-236-3457, poste 222
Cell. : 613-266-2272

Amélie Gadient

À propos de

Votre association étudiante est-elle prête à devenir membre?
Apprenez plus
De nouvelles données révèlent que les coûts élevés des études font mal aux familles
De nouvelles données révèlent que les coûts élevés des études font mal aux familles
@CASAACAE réunit et amplifie la voix des étudiants du postsecondaire à travers le Canada. En savoir plus!