Les amendements du gouvernement sur les politiques de stages ne répondent pas aux enjeux

OTTAWA, le 19 mai 2015 - L’Alliance canadienne des Associations étudiantes (ACAE) est déçue des mesures proposées au Code canadien du travail qui ne vont toujours pas assez loin pour protéger les stagiaires. Les amendements récents omettent plusieurs clauses spécifiques jugées nécessaires par l’ACAE afin de convenablement protéger les stagiaires.

« L’ACAE était initialement optimiste quant à l’engagement budgétaire du gouvernement dans le but de protéger les stagiaires, » a dit Jonathan Champagne, directeur exécutif de l’ACAE. « Ceci dit, nous constatons en lisant les modifications actuelles de plus près qu’elles n’assurent pas des normes de travail adéquates aux stagiaires ». Les principales inquiétudes de l’ACAE sont les suivantes :

  • L’absence de protections explicite contre le harcèlement sexuel ;
  • L’absence de réglementation d’heures travaillées au-delà de la période de stage maximale ;
  • Les employeurs sous réglementation fédérale sont en mesure d’« embaucher » des stagiaires pour une période allant jusqu’à 12 mois sans indemnisation.

L’ACAE souligne néanmoins les efforts déployés par le gouvernement dans le but de protéger les stagiaires en établissant une couverture médicale de base, des normes de sécurité et des protections au travail, et en exigeant des employeurs qu’ils gardent des registres de leurs programmes de stages pour 36 mois.

Dans les mois à venir, l’ACAE espère collaborer avec le gouvernement et les partis d’opposition afin d’assurer que les stagiaires soient correctement protégés. L’ACAE était en faveur du projet de loi C-636 du député NPD Laurin Liu, qui répondait à bon nombre des préoccupations étudiantes entourant la question des stages. Le projet de loi a malheureusement été rejeté avant le budget.

« Il est impératif que le gouvernement continue à se pencher sur cet enjeu afin de défendre les étudiants et les jeunes travailleurs, » a déclaré Jonathan Champagne. « Cette question est bien trop importante pour devenir un pion dans l’échiquier politique; il nous faut des changements qui assurent des protections complètes à tous les stagiaires. »

– 30 –

À propos de l’ACAE

Établie en 1995, l’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE) est un organisme étudiant non partisan, sans but lucratif et d’envergure nationale. Elle est composée de 21 associations étudiantes représentant 250 000 étudiants postsecondaires de partout au Canada. L’ACAE milite en faveur d’un système d’enseignement postsecondaire accessible, abordable, novateur et de la plus haute qualité.

RENSEIGNEMENTS

Matthew Rios, coordonnateur des communications et des relations avec le gouvernement
Courriel: government@casa.ca,
Bureau: 613-236-3457, poste 221
Cellulaire: 902-300-2102