Les indicateurs de la santé mentale pour le Canada soulignent les préoccupations continues pour les étudiants postsecondaires

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

OTTAWA, 5 juin 2015 – L’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE) se préoccupe des résultats de la toute première série exhaustive d’indicateurs de la santé mentale de la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC).

 Les jeunes et les étudiants de niveau postsecondaire sont particulièrement vulnérables aux problèmes de santé mentale. « Ces indicateurs nous donnent un aperçu de la santé mentale des étudiants au Canada et mettent en lumière les aspects auxquels le gouvernement devrait accorder une attention particulière », explique Erik Queenan, président du conseil d’administration de l’ACAE. L’organisation est notamment préoccupée par les éléments suivants :

  • la consommation d’alcool en grande quantité constitue une des principales causes de blessures et de décès chez les étudiants;
  • les actes autodestructeurs commis par les étudiants;
  • l’incapacité de réduire de façon significative le taux de suicide chez les jeunes au Canada depuis les 10 dernières années;
  • l’absence de services en santé mentale et d’information sur la prévention du suicide dans les établissements d’enseignement postsecondaire.

L’ACAE est heureuse de constater que les deux tiers des étudiants sont prêts à demander l’aide d’un professionnel en santé mentale. L’ACAE continue de lutter contre la stigmatisation des personnes souffrant d’un problème de santé mentale. « Le gouvernement fédéral, en collaboration avec les provinces et les établissements, doit veiller à ce que des services adéquats soient offerts sur les campus du Canada, ajoute M. Queenan. « Un étudiant qui a le courage d’aller chercher de l’aide ne doit pas avoir à souffrir en silence de l’absence de services dans son établissement. »

Vous trouverez plus d’information sur la santé mentale des étudiants dans le document stratégique de l’ACAE; l’organisation y demande une intervention du gouvernement fédéral afin d’instaurer une politique sur la santé mentale dans les établissements d’enseignement postsecondaire. « Nous appuyons l’excellent travail réalisé par la Commission et espérons que ces indicateurs mèneront à des changements concrets qui auront une incidence positive sur les étudiants et les jeunes », affirme M. Queenan.

– 30 –

 À propos de l’ACAE

Fondée en 1995, l’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE) est une organisation nationale non partisane et sans but lucratif composée de 21 associations étudiantes qui représentent 250 000 étudiants de niveau postsecondaire d’un océan à l’autre. L’ACAE fait la promotion d’un système d’éducation postsecondaire accessible, abordable, innovateur et de grande qualité.

POUR PLUS D’INFORMATION, VEUILLEZ COMMUNIQUER AVEC
Matthew Rios, Coordonnateur des communications et des relations avec le gouvernement
Courriel : government@casa.ca
Bureau : 613-236-3457 poste 221
Cellulaire : 902-300-2102