Soumission prébudgétaire 2018 de l'ACAE

Pour favoriser un avenir économique productif, concurrentiel et stable, il importe de donner à tous les Canadiens la possibilité de suivre des études et une formation de niveau supérieur. Si elles sont adoptées, nos recommandations, figurant ci‑dessous, permettront d’améliorer les programmes fédéraux existants et, par conséquent, d’accroître la productivité des étudiants tout au long de leurs études, ainsi qu’au sein du marché du travail, en tant que participants à l’ensemble de l’économie canadienne.

 

Recommandations de l’ACAE :

  • Les trois conseils subventionnaires devraient créer un programme pilote de subventions, doté d’un financement d’environ 8 millions de dollars, pour soutenir le développement et la distribution de ressources éducatives en libre accès.
  • Instaurer une période de non-remboursement, libre d’intérêt, à l’échelle pancanadienne, s’appliquant aux prêts d’études, pour un coût annuel de 95 millions de dollars.
  • Introduire un mécanisme de financement du Programme canadien de prêts aux étudiants (PCPE) pour les coûts directs d’une évaluation de l’accessibilité à des services en santé mentale, au coût de 25 millions de dollars.
  • Élargir le programme Emplois d’été Canada afin d’inclure 40 000 nouveaux emplois à temps partiel et à l'année pour les étudiants, pour un coût annuel estimé à 127 millions de dollars.
  • Investir 37,5 millions de dollars de plus dans le financement des trois conseils subventionnaires, visant spécifiquement les étudiants aux cycles supérieurs.
  • Recourir à l’Examen du soutien fédéral aux sciences pour guider le soutien à long terme du gouvernement fédéral à la recherche. 

 

Ce document a été soumis au gouvernement du Canada en août 2017. Pour lire la Soumission prébudgétaire 2018 de l'ACAE au complet, cliquez ici. Vous pouvez aussi voir ci-dessous notre présentation de ces recommandations au Comité permanent des finances, le 20 août 2017.