Soumission de l'ACAE au sujet de la réduction de la pauvreté

L’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE) croit que tout étudiant qualifié pour faire des études et qui exprime le souhait de poursuivre des études postsecondaires ne doit pas être freiné par des obstacles de nature financière, sociale, politique, physique, culturelle ou autre. L’ACAE croit qu’il est possible d’offrir une formation postsecondaire abordable et accessible à tous, puisqu’il s’agit de l’un des moyens les plus efficaces pour accroître les taux d’emploi et la rémunération au cours de la vie active, tout en réduisant la pauvreté. 

 

Povo_Reduc_Photo.jpg

 

L’ACAE souhaiterait que les programmes d’épargne, d’aide financière et de développement de la main-d’œuvre du gouvernement soient élargis et améliorés afin de mieux soutenir les Canadiens qui veulent suivre des études postsecondaires, surtout ceux qui appartiennent à des groupes sous-représentés ou à faible revenu.

 

Recommandations :

  • Améliorer l’accès au Régime enregistré d’épargne-études (REEE) pour les demandeurs à faible revenu en offrant de façon proactive le Bon d’études canadien (BEC) aux personnes admissibles.
  • Élargir le Programme canadien de bourses aux étudiants afin d’offrir des bourses aux personnes sous-représentées et aux étudiants de cycle supérieur dont les besoins financiers sont élevés. 
  • Améliorer l’accès aux études postsecondaires pour les personnes sous-représentées, comme les Autochtones et les Canadiens handicapés.
  • Offrir davantage de programmes de formation en emploi et de transition vers le marché du travail pour les jeunes et les étudiants. 

 

Cette soumission a été envoyer au Governement du Canada le 2 mars 2017 dans le cadre de leur consultation au sujet de la réduction de la pauvreté. Lisez la soumission entière ici (seulement disponible en anglais).