Les préoccupations des étudiants sur le coût élevé des études postsecondaires sont reprises dans l’étude du gouvernement sur la réduction de la pauvreté

OTTAWA, 1er juin 2017 – L’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE) a pris connaissance du rapport du Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées et est heureuse de constater qu’il reprend l’idée selon laquelle une formation postsecondaire abordable et des stratégies de transition de l’école à la vie active sont essentielles à la réduction de la pauvreté au Canada. L’étude, intitulée Briser le cycle : Une étude sur la réduction de la pauvreté, a été élaborée à la suite d’un processus de consultation auquel l’ACAE a participé, en mars dernier.

 

« Nous sommes heureux des investissements annoncés dans les budgets de 2016 et 2017 en vue de rendre les études postsecondaires plus abordables pour les étudiants, affirme la présidente du conseil d’administration de l’ACAE et présidente de l’association étudiante de l’Université Mount Royal, Shifrah Gadamsetti. Cela étant dit, les études postsecondaires restent encore inaccessibles pour de trop nombreuses personnes en raison de leur coût élevé et bon nombre de récents diplômés peinent à se trouver un emploi bien rémunéré ».

 

Le rapport souligne que les jeunes autochtones continuent d’éprouver de la difficulté à accéder aux études supérieures. Même si l’investissement de 90 millions de dollars dans le Programme d’aide aux étudiants de niveau postsecondaire (PAENP) annoncé dans le budget de 2017 est un pas dans la bonne direction, il ne s’agit que d’un point de départ compte tenu du grand nombre d’étudiants autochtones admissibles qui ne pouvaient pas accéder aux études postsecondaires en raison du plafond de financement imposé dans le cadre de ce programme. L’ACAE est heureuse de constater que le rapport du Comité comprend une recommandation visant à explorer des façons d’améliorer l’accès au PAENP et à d’autres initiatives fédérales qui aideront les étudiants autochtones à poursuivre leur formation.

 

L’ACAE tient également à souligner l’appel lancé par Emploi et Développement social Canada afin de créer une « stratégie nationale de transition de l’école à la vie active », visant à faciliter le passage entre les études et l’obtention d’un emploi stimulant et stable. »

 

« Les étudiants et les récents diplômés continuent d’éprouver des difficultés à décrocher un emploi bien rémunéré après leurs études, poursuit Mme Gadamsetti. Les diplômés des collèges, écoles polytechniques et universités du Canada demeurent performants une fois sur le marché du travail, mais il leur est encore difficile de décrocher un poste qui est conforme à leur formation et à leurs passions. »

 

L’accès au Bon d’études canadien, qui offre une aide financière aux familles à faible revenu, mais que l’on ne peut obtenir qu’en ouvrant un Régime enregistré d’épargne-études (REÉÉ) demeure préoccupant. De nombreuses familles à faible revenu ne savent pas qu’elles sont admissibles au programme ou croient qu’elles n’ont pas droit à une aide. L’ACAE constate avec satisfaction que le Comité reconnaît le problème et recommande d’explorer des façons de rendre le Bon accessible à un plus grand nombre de familles à faible revenu. 

 

-30-

 

À propos de l’ACAE :

Fondée en 1995, l’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE) est une organisation étudiante non partisane et sans but lucratif composée de 21 associations étudiantes qui représentent 250 000 étudiants de niveau postsecondaire d’un océan à l’autre. Grâce à son partenariat avec l’Union étudiante du Québec et ses 8 membres, qui représentent 77 000 étudiants, l’ACAE transmet d’une seule voix le message des étudiants au gouvernement fédéral. L’ACAE fait la promotion d’un système d’éducation postsecondaire accessible, abordable, innovateur et de grande qualité.

 

Personne-ressource :

Lindsay Boyd, Agente des communications et des relations publiques
Courriel : communications@casa.ca
Téléphone : 613-236-3457 poste 224

CASA ACAE

À propos de CASA ACAE

The Canadian Alliance of Student Associations advocates for better post-secondary education and, with its Quebec partnership, represents 350,000 students nation-wide. L'Alliance canadienne des associations étudiantes défend les intérêts des étudiant(e)s.
Votre association étudiante est-elle prête à devenir membre?
Apprenez plus
Les préoccupations des étudiants sur le coût élevé des études postsecondaires
Les préoccupations des étudiants sur le coût élevé des études postsecondaires sont reprises dans l’étude du gouvernement sur la réduction de la pauvreté
@CASAACAE réunit et amplifie la voix des étudiants du postsecondaire à travers le Canada. En savoir plus!