Apprentissage par l'expérience et accès aux études à l'intention des jeunes Canadiens

L’ACAE veut doter le pays d’un système d’études postsecondaires où les étudiants peuvent profiter d’expériences de travail stimulantes tout en étudiant, mais également puiser dans les connaissances et l’expertise acquises lors de leurs études afin de mener une vie professionnelle bien remplie. L’ACAE souhaite un pays où tous les jeunes, étudiants et récents diplômés qui veulent travailler ont la possibilité de le faire et bénéficient d’emplois où ils peuvent mettre leurs compétences et aptitudes à profit, tout en touchant une rémunération leur permettant de vivre une vie confortable et de contribuer à l’ensemble de l’économie et de la société canadienne.

 

Internship_(small).jpg

 

Recommandations :

  • Le gouvernement fédéral devrait adopter les huit recommandations de la Fondation canadienne pour le développement de la carrière afin de soutenir les débutants en mal d’insertion (DEMI).

  • Le gouvernement fédéral devrait créer un programme d’emplois à temps partiel pour les étudiants de niveau postsecondaire qui s’étend de septembre à avril, inspiré du programme Emplois d’été Canada (EEC), et offrant le même nombre d’emplois à temps partiel qu’EEC pendant les mois d’été.

  • La Subvention incitative aux apprentis devrait être offerte dès la première année d’une formation en apprentissage et s’étendre à l’année où l’apprenti est désigné « compagnon ».

  • Le montant maximal de la déduction pour outillage des gens de métier (DOGM) devrait passer de 500 à 1 000 $.

 

Pour lire le document au complèt, cliquez ici.