Le REÉÉ doit être modifié pour aider tous les Canadiens à épargner en vue des études de leurs enfants

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

OTTAWA, 25 novembre 2016 – Dans le contexte de la Semaine de l’épargne-études, l’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE) tient à souligner la responsabilité qui incombe au gouvernement de s’assurer que les familles, peu importe leurs revenus, puissent épargner pour les études de leurs enfants. Pour assumer cette responsabilité, des changements doivent être apportés au Régime enregistré d’épargne-études (REÉÉ), un incitatif fiscal qui incite les familles à économiser en vue des études futures de leurs enfants.

 

Même s’ils sont utiles, actuellement, les REÉÉ bénéficient de façon disproportionnée aux familles à revenus plus élevés. En fait, même si seulement 33 % des familles canadiennes ayant des enfants de moins de 18 ans ont un revenu annuel supérieur à 90 000 $, près des deux tiers des bénéficiaires d’un REÉÉ font partie de ce groupe. Pour diverses raisons, incluant l’insuffisance du revenu disponible, les Canadiens ayant un revenu moins élevé sont moins susceptibles d’ouvrir un REÉÉ pour leur enfant. Par conséquent, ces familles se privent sans le savoir du soutien additionnel versé dans  le cadre du régime, comme le Bon d’études canadien et la Subvention canadienne pour l’épargne-études supplémentaire.

 

« Les REÉÉ ont été créés pour permettre à toutes les familles d’épargner en vue des études postsecondaires, explique le directeur exécutif de l’ACAE, Michael McDonald. Il est crucial de rendre ces mesures de soutien plus accessibles aux familles à faible revenu, soit celles qui en ont le plus besoin. »

 

L’ACAE recommande que le gouvernement envoie automatiquement le Bon d’études canadien à toutes les familles admissibles, une prestation qu’elles pourront déposer dans un REÉÉ. Cela encouragera les familles à ouvrir des comptes de REÉÉ et garantira une distribution plus équitable des prestations de ce programme. Pour plus d’information sur nos recommandations, consultez le document connexe de l’ACAE.

 

-30-

 

À propos de l’ACAE :

Fondée en 1995, l’Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE) est une organisation nationale non partisane et sans but lucratif composée de 21 associations étudiantes qui représentent 250 000 étudiants de niveau postsecondaire d’un océan à l’autre. L’ACAE fait la promotion d’un système d’éducation postsecondaire accessible, abordable, innovateur et de grande qualité.

 

Personne-ressource :

Lindsay Boyd, agente des communications et des relations publiques
Courriel : communications@casa.ca 
Téléphone : 613-236-3457 poste 224

CASA ACAE

À propos de CASA ACAE

The Canadian Alliance of Student Associations advocates for better post-secondary education and represents 270,000 students nation-wide. L'Alliance canadienne des associations étudiantes défend les intérêts des étudiant(e)s.
Votre association étudiante est-elle prête à devenir membre?
Apprenez plus
Le REÉÉ doit être modifié pour aider tous les Canadiens à épargner en vue des études de leurs enfants
Le REÉÉ doit être modifié pour aider tous les Canadiens à épargner en vue des études de leurs enfants
@CASAACAE réunit et amplifie la voix des étudiants du postsecondaire à travers le Canada. En savoir plus!