Lignes directrices de l’ACAE concernant les observateurs

Code de conduite 

  1. Comme pour tous les participants aux conférences de l’ACAE, les observateurs doivent observer le code de conduite de l’ACAE.


Participation lors des conférences de l’ACAE

  1. Les membres doivent déterminer, avant le début de toute séance en ateliers, réunion de comité ou séance de planification informelle convoquée par les membres de l’ACAE, les règles que doivent suivre les membres pour la séance en question, et sont responsables de communiquer ces règles aux observateurs avant le début de la séance.
  2. Les représentants d’établissements présents à titre d’observateurs sont invités à participer aux discussions, à poser des questions aux établissements membres et à participer à des recherches qui leur permettront de comprendre la nature des activités de l’ACAE, ainsi que ses objectifs stratégiques et en matière de défense des intérêts des étudiants. 

 

Plénière

  1. Les représentants d’établissements présents à titre d’observateurs sont invités à assister à la séance plénière, mais ne seront pas autorisés à siéger à la table.
  2. Des autorisations de s’exprimer peuvent être accordées à un observateur par un établissement membre de l’ACAE.
  3. Les membres peuvent, à leur discrétion et par un vote majoritaire, décider de mener des discussions en huis clos lors de la plénière. Si cette situation devait survenir, tous les observateurs et non membres seraient tenus de quitter la salle.

 

Semaine d’action

  1. La participation des observateurs pendant la Semaine d’action est laissée à la discrétion du conseil d’administration de l’ACAE et vise essentiellement à atteindre les objectifs généraux de l’organisation, soit la promotion d’un système d’éducation postsecondaire abordable, accessible, innovateur et de grande qualité.
  2. On s’attend des observateurs à ce qu’ils présentent des positions reflétant les priorités de l’ACAE lors des réunions planifiées. Si un observateur n’est pas à l’aise avec une des demandes de l’ACAE, il peut choisir de ne pas s’exprimer à ce sujet. Il doit cependant éviter d’exprimer ouvertement son désaccord avec les priorités de l’ACAE, ou de les dénigrer. Un tel comportement nuirait à la capacité de l’ACAE d’accorder à l’observateur l’occasion de participer à d’autres réunions lors de la Semaine d’action.
  3. Même si l’ACAE s’attache à offrir aux observateurs la possibilité de participer au plus grand nombre de réunions possible, le personnel de l’ACAE accordera la priorité aux membres de l’ACAE lorsque de nouvelles possibilités de rencontre lui seront offertes.